MES NUITS BLANCHES
(Paroles et musique : R. Steelcox)



Puisqu’il n’y a que vingt quatre heures par jour
Que je n’ai que deux jours par semaine
Pour courir un peu après l’amour
Respirer prendre un bain d’oxygène
Souffler un peu si c’est permis
Me faire enfin ma double vie

Puisqu’il n’y a que vingt quatre heures par jour
Qu’une vie c’est un tiers de sommeil
L’important c’est de faire le détour
N’importe où la nuit porte conseil
Le soir tout devient différent
La rue le monde la vie les gens

C’est ça mes nuits blanches
Mon évasion ma revanche
Sur mon destin sur ma vie
Je l’efface si c’est écrit

C’est ça mes nuits blanches
Mieux qu’un rêve mieux qu’un dimanche
Où je redeviens moi-même
Epuisé heureux quand-même

Au petit matin les verres sont vides
Au volant les yeux sont fatigués
Les éboueurs qui s’en vont par la ville
On dû voir la barmaid qui rentrait
Ai-je bu moins que j’ai chanté
Pour un chanteur c’est pas prouvé !

C’est ça mes nuits blanches
Mon évasion ma revanche
Sur mon destin sur ma vie
Je l’efface si c’est écrit

C’est ça mes nuits blanches
Mieux qu’un rêve mieux qu’un dimanche
Où je redeviens moi-même
Epuisé heureux quand-même


SACEM N° 85 000 337 11



N0
64
Titre
MES NUITS BLANCHES
Style
Rock
Tempo
Rapide
Thème
Société, évasion
Description
Adaptation
Editeur
Aucun
Paroles
Auteur
Steelcox
Compositeur
Steelcox
COCV
8500033711
COAD
276085
Ecoute