MARGINAL
(Paroles et musique : R. Steelcox)



Tu passes pour vagabond ou globe-trotteur
Tu n’as rien à donner tout à envier
Et tu vis au jour le jour comme par erreur
Dans un métro dans les rue des cités

Par nature
Ou par envie
Par coup dur
Ou par défi

Marginal ta vie c’est comme un rêve sans ouvrir les yeux
Mais malgré ça tu sais peut-être où est le pire où est le mieux
Qu’est-ce qui fait mal ce que l’on jette ou ce que l’on prend au sérieux
Si la vie est ton diable quel est ton dieu ?

Tous ces gens qui t’ignorent cherchent peut-être
De qui viendra la main tendue vers toi
A tout prendre tu préfères l’être au paraître
Le sourire des enfants aux regards froids

Tu as faim
Tu as froid
Pas certain
Que t’aies le choix

Marginal on te rejette ont te condamne tour à tour
Tu peux crier à l’injustice mais ceux qui voient clair restent sourds
Tu te demandes si les humains quand ils bougent et viennent au secours
Sont plus près de la haine ou de l’amour ?

Par nature
Ou par envie
Par coup dur
Ou par défi

Marginal du fond du cœur tu connais bien la société
Tu peux rêver de jours meilleurs mais tu sais que c’est pas gagné
Depuis longtemps les places les rôles comme par magie tout est réglé
Tout va très bien sans toi
Faut repasser
Faut repasser


N0
61
Titre
MARGINAL
Style
Slow
Tempo
Medium
Thème
Société
Description
Adaptation
Editeur
Aucun
Paroles
Auteur
Steelcox
Compositeur
Steelcox
COCV
à venir
COAD
276085
Ecoute